Historique

En 1938, quelques jeunes chefs d’entreprise ne trouvent pas à se faire entendre dans les milieux patronaux du moment. Ils fondent le Centre des jeunes patrons (CJP) pour « réhabiliter la fonction patronale » et « mettre l’économie au service de l’Homme ».

Malgré la riche histoire du CJD à travers les derniers 70 ans et plus, le CJD Québec a pour sa part vu le jour en 2008 lorsque le CLD Gatineau a voulu supporter un nouveau réseau d’échanges pour jeunes entrepreneurs sur le territoire de Gatineau. Ayant comme président fondateur, Antoine Normand, qui connaissait déjà le CJD France, un groupe de 5 entrepreneurs de Gatineau sont allés rencontrer des JD Français afin de mieux comprendre le mouvement et tenter de reproduire l’expérience au Québec. Le CJD a débuté modestement avec 10 membres actifs dans la section de l’Outaouais urbain. Au cours des 5 dernières années, le CJD Québec a augmenté son membership à 25 membres et deviendra sous peu la section CJD Gatineau . De plus,  une nouvelle section est née à St-Jérôme en 2012. Bientôt, d’autres sections verront le jour à Montréal, Trois-Rivières, Estrie, Maniwaki au cours des prochaines années.

La clé du succès pour démarrer une nouvelle section est d’avoir des entrepreneurs qui veulent prendre le flambeau dans leur région afin de bien monter leur structure. Du support et de l’appui est offert par le CJD Québec et le CJD International qui regroupe toutes les sections en dehors de la France. De plus, une section jumelle de France parrainera la nouvelle entité afin de bien réussir à implanter la nouvelle section.